Entrer en maçonnerie

La franc-maçonnerie est un chemin comme un autre. Elle n'affirme pas détenir la Vérité et la plupart des Obédiences sont adogmatiques et prônent une totale liberté de conscience. Le but de la Franc-maçonnerie est la recherche de la Vérité, qui n'est pas commune à tous, mais qui est différente pour chacun.

1) Décider d'entrer en maçonnerie

La Franc-maçonnerie est ouverte à tous les hommes et femmes libres,de bonne moeurs, de tous penchants politiques et de toutes croyances religieuses (y comprit athées, agnostiques etc...). Cependant, elle refuseapprenti généralement toute personne nourrissant des idées extrémistes ou intégristes. Ceci est un point qu'il est inutile de cacher.

Il n' y a pas d'âge pour entrer en maçonnerie, si ce n'est la majorité légale. Toute personne de tout âge a des chances égales d'entrer en maçonnerie.

La Franc-maçonnerie est élitiste mais n'est pas une fierté à exposer. On entre en maçonnerie car on reconnaît avec humilité qu'il nous faut travailler nos défauts et qualités pour nous améliorer, pas pour gonfler notre ego. On n'entre pas non plus en maçonnerie en espérant faire des rencontres mondaines.

La Franc-maçonnerie est idéale pour une personne qui souhaite s'améliorer, réfléchir sur elle-même et le monde qui l'entoure, travailler avec d'autres sur ces mêmes thèmes, et vivre une évolution en homme ou femme libre.

On ne vous demande pas d'être un puit de science et de culture ou d'être un grand philosophe, ou encore d'avoir un métier intellectuel, pour être digne d'entrer en Franc-Maçonnerie. Les qualités requises sont : sincérité, humilité et surtout désir de s'améliorer. Ces qualités font la vraie grandeur de l'Homme.

2) Être sûr de sa volonté

On n'entre pas en maçonnerie sur un coup de tête. D'ailleurs, pour s'en assurer, la plupart des Obédiences vous feront poireauter un long moment (de 2 mois à 1 an) pour s'assurer de votre volonté et de votre patience (qui est une qualité requise).

Prenez votre temps, vous avez toute la vie, car la maçonnerie est le travail d'une vie. L'Ordre maçonnique existe depuis plus de 3 siècles, et existera encore si vous prenez 1, 2 ou 3 an pour réfléchir.

3) Les détails pratiques à savoir

Comme toute association loi 1901, une Obédience demande à ses membres de payer une cotisation annuelle. Celle-ci peut aller de 200 à 350 euros l'année. Dans chaque Obédience, et dans chaque Loge, il y a un Trésorier qui récolte les fonds pour l'Obédience, et chaque année, chaque Loge présente devant tous ces membres les comptes de l'Atelier et de l'Obédience. Cet argent est utilisé pour la participation aux locaux (s'ils sont loués), à l'achat du matériel (qui est très important), à l'achat des décors (tabliers, gants, etc...) qui sont fournis etc...

agapes

Vous aurez 2 ou 3 soirées par mois à consacrer à votre Loge. L'assiduité est requise. En général, on commence les "Travaux" à 20h, et ils sont suivis de repas fraternels, qui coûtent entre 5 et 10 euros.

Selon les Loges et leur effectifs, ces repas fraternels seront préparés et servis par les Apprentis (Tradition oblige on y passe tous), ou comme c'est le cas dans de très grandes Obédiences, dans le restaurant de l'Obédience (plus cher, et moins bon..., disons-le).

En général vous serez rentré chez vous vers 00h00/00h30, mais les repas fraternels ne sont pas obligatoires. Cependant, on perd vraiment beaucoup à ne pas y participer, car en effet, c'est un moment d'échange exceptionnel entre les membres de la Loge.

Le fruit des travaux des Ateliers sont des écrits produits par les membres. Lors des premières années en maçonnerie, il ne vous en sera demandé que pour passer au grade supérieur. Une fois le grade de Maître acquit, vous serez tenu de présenter un ou 2 écrits par an, sur un thème que vous aurez choisi où que l'on vous aura suggéré. Ce sont les fruits de vos idées, qui permettront de faire réfléchir les autres membres de votre Loge et partager vos idées, chacun à son rythme.

4) Voir quelles seraient les Obédiences idéales

Tout le monde n'a pas de maçons dans son entourage pour être conseillé. Et même si tel est le cas, mieux vaut savoir à peu près ce qu'il en est des Obédiences plutôt que d'entrer à l'aveuglette en Franc-maçonnerie.

Nous conseillons ardemment d'entrer dans une des9 Obédiences reconnues, qui forment la Franc-maçonnerie française. En effet, il faut savoir qu'arriver à un moment de votre vie maçonnique (grade de compagnon, c'est à dire, plutôt rapidement), un de vos enseignements consistera à connaître les Autres : à visiter d'autres Loges, d'autres Obédiences, voir les autres rites, rencontrer des maçons de toutes horizons, ce qui constitue un facette très importante et très enrichissante de la vie maçonnique. En faisant parti de ces 9 Obédiences (qui sont les plus importantes en France), vous n'aurez aucun problème pour tout ceci. Or, il existe d'autres Obédiences que les 9 ne reconnaissent pas, et pour qui il est impossible d'avoir de contact avec les autres. Cela entraîne souvent des dérives sectaires (exemple Grande Loge Unie de France GLUF, etc)...

Le premier choix sera de décider si vous souhaitez être dans une Obédience Féminine, Masculine, ou Mixte.

Cela dépend de votre ressenti. Dans les Obédiences unisexes, certaines reçoivent les membres de l'autre sexe en visite, d'autres non. Beaucoup de ceux qui sont des Loges Féminines ou Masculines justifient ce choix par le fait que la présence de l'autre sexe peut être déstabilisant dans les réflexions et le travail à faire, et que la Mixité est souvent source d'histoires de fesses ou de désagréments pour la concentration. Nous leur répondons que d'une part, il fait parti du travail sur soi que d'être capable de considérer un membre de l'autre sexe comme une personne, et non comme un homme ou une femme, et que d'autres part, la mixité réunissant les deux pôles de l'Humanité, les Travaux ne peuvent en être qu'enrichis. En effet, vous voyez une assemblée d'hommes travailler sur un sujet où les femmes sont nécessaires tel l'avortement? Cela est valable dans les deux cas. Cependant, il faut faire ce que vous pensez être le mieux pour vous. Rien ne vous empêchera de changer d'Obédiences des années plus tard si vous le souhaitez (et si vous faites parti des 9.)

Une fois ce choix fait, un autre devra se faire entre les Obédiences Libérales et les Obédiences Régulières et Traditionnelles ( voir ici )

La franc-maçonnerie traditionnelle fait obligation à ses membres de croire en un principe créateur, appelé "Grand Architecte de l'univers", représentant généralement Dieu, mais pouvant aussi être compris comme une énergie génératrice de la vie. Elle ne reconnaît pas l'initiation des femmes. Elle s'engage dans l'amélioration de la société surtout par le perfectionnement de soi et des oeuvres philanthropiques.

La franc-maçonnerie libérale, née en France, au XIXe siècle, de la franc-maçonnerie traditionnelle, respecte le libre arbitre: ses membres sont libres de croire ou non en Dieu. Elle reconnaît l'initiation des femmes. Elle travaille à l'amélioration de la société en favorisant l'abolition des lois injustes et l'avènement de mesure s sociales équitables, sans pour cela négliger des actions philanthropiques individuelles ou collectives.

La frontière est parfois très fine. Et ces tendances ne se généralisent pas forcément à tous les Ateliers de l'Obédience. En fait, le mieux est de préciser à l'Obédience à laquelle vous écrirez si vous souhaitez plutôt travailler sur vous-même et la symbolique, ou si des sujets sociaux vous intéressent plus. Elle vous dirigera selon ces souhaits. Précisez-le innocemment et sans exigence. Dans tous les cas, lors de l'apprentissage, ce sont des sujet symbolique que vous devrez travailler.

5) Entamer le processusvigilance

Visitez les sites Internet (maintenant très complets) de l'Obédience qui vous intéressent, et notez l'adresse de l'Obédience pour écrire votre premier courrier (s'il y en a 2 ou 3, vous pouvez faire cette première démarche auprès de toutes).

Tout commence par votre courrier. Votre lettre de motivation. Ecrivez-la à la main. Adressez-vous à Monsieur ou Madame ou les deux, et expliquez sincèrement vos motivations et qui vous êtes, et signez. Précisez bien sûr vos coordonnées de façon complète . Envoyez-la, et ça y est, le premier pas est fait. Il va vous falloir attendre une réponse.

Cela peut prendre entre 2 mois et 1 an. Cependant, cela se fait de plus en plus rapidement.

L'Obédience va vous mettre en contact avec un Atelier, en tenant compte de votre situation géographique principalement, et éventuellement de votre recherche en maçonnerie.

Deux ou trois membres de cet Atelier (dont le Vénérable Maître) seront nommés pour vous "enquêter".

Ces entrevues permettront d'évaluer la solidité de vos  motivations et éventuellement vous ouvrir les yeux si vous vous êtes trompé. Si vos motivations soient profondes et que vous semblez être un candidat acceptable, le Vénérable va vous faire remplir une notice autobiographique, vous inviter à vous  procurer un extrait de casier judiciaire (le demandant à Nantes est toujours long à obtenir, mais à présent, vous pouvez l'obteniren moins de 7 jours par internet) et vous demander deux photos d'identité.

"Le Vénérable confie a trois frères, qui ne se connaissent pas entre eux, le soin de rencontrer le candidat et de rédiger un rapport, afin de cerner la personnalité du candidat de points de vue différents : c'est l'individu en soi, l'homme moral, l'homme social que l'on va ainsi chercher à dessiner. Certains enquêteurs travaillent rapidement, d'autres ont besoin de rencontrer plusieurs fois le sujet à étudier...

Le port du bandeau est une tradition en appelant aux époques et aux pays où la franc-maçonnerie était persécutée, ou à tout le moins soulevait la méfiance des autorités, il importait que le candidat ne puisse savoir quels étaient les membres de la loge.

On peut considérer que l'interrogatoire sous le bandeau est une des épreuves préliminaires de l'initiation, le candidat se trouvant alors dans une position d'infériorité. Qu'on ajoute à cela le jeu des questions qui vont être posées, questions que les amateurs d'à peu près (ou d'à peu loin...) disent être aussi sottes que grenues ! Il convient de reconnaître que certains interrogateurs exigent qu'en quelques phrases il soit donné une solution au problème de l'emploi ou que le candidat fournisse une recette pour la reprise du processus de paix au Proche-Orient...

Les rapports seront lus devant l'assemblée des francs-maçons de l'atelier, avant la comparution du candidat qui, ayant les yeux bandés, sera interrogé.

L'interrogé étant reconduit hors du temple, un débat peut s'engager, puis a lieu le vote sur l'admission aux épreuves, qui s'opère par boules noires et blanches : pour être favorable, le vote doit recueillir moins du quart de boules noires. Prenons un exemple chiffré : trente votants comptent pour le multiple de quatre supérieur, soit trente-deux; avec sept boules noires, le candidat est admis, à huit il est ajourné."

Si le vote est favorable, vous recevrez par courrier une convocation pour cérémonie d'initation, que nous ne dévoileront pas ici.

Inutile de rechercher dans les livres ou sur internet les détails de cette cérémonie. D'une part parce qu'elle varie selon les Rites et les Ateliers, mais aussi parce vous ne comprendriez pas le pourquoi du comment et que le secret de cette initiation se vit sur le moment même, et pendant bien des années plus tard.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire